Top 10 des conseils pour créer votre propre entreprise et réussir

création-entreprise

La création d’une entreprise sera toujours un travail qui exige une grande partie de notre temps, à commencer par l’organisation, la planification et le contrôle de nos ressources en capital, humaines et financières. Tout cela afin d’atteindre les objectifs fixés en tant qu’entreprise.

L’année dernière, de nombreuses personnes dans différentes parties du monde ont perdu leur emploi. N’ayant pas l’avantage de pouvoir trouver un emploi à cause de la pandémie, ils ont décidé de créer leur propre entreprise. L’esprit d’entreprise est devenu une activité en plein essor chez les jeunes et les adultes qui souhaitaient améliorer leur situation économique.

Nous savons que les États-Unis ne font pas exception à ce modèle d’entreprise ; de nombreux Latinos constituent le groupe d’entrepreneurs qui connaît la croissance la plus rapide dans ce pays. Ainsi, grâce à une étude de l’université de Stanford, on estime qu’au cours des dix dernières années, le nombre d’entrepreneurs latinos aux États-Unis a augmenté de 34 % et que leurs entreprises contribuent à l’économie à hauteur d’environ 500 milliards de dollars en ventes annuelles (cité dans Infobae, 2020).

Si vous faites partie de ces personnes qui veulent créer une entreprise et ne savent toujours pas comment faire, voici dix clés, selon la SBA (Small Business Administration) des États-Unis, qui vous permettront de démarrer votre entreprise de manière planifiée et sûre.

  1. faire une étude de marché : grâce à ce type de recherche, vous pouvez découvrir les opportunités qui existent sur le marché pour transformer votre idée en une entreprise prospère. Vous pouvez utiliser ces informations pour donner à votre entreprise un avantage concurrentiel.
  2. rédiger un plan d’affaires : toute entreprise devrait en avoir un, qui servira de feuille de route pour la structure, le fonctionnement et la croissance de votre entreprise. Cela vous aidera également à convaincre davantage de personnes de travailler avec vous ou même d’investir dans votre entreprise.
  3. Financer votre entreprise : la création d’une entreprise nécessite des capitaux, il est donc important de savoir combien investir. Si vous ne disposez pas de la somme nécessaire, vous devrez peut-être trouver des fonds ou contracter un prêt. Si vous avez un plan d’affaires, une feuille de dépenses et des projections financières, vos chances d’obtenir un prêt augmenteront.
  4. Choisissez l’emplacement de votre entreprise : que vous soyez une entreprise physique ou en ligne, il est essentiel de réfléchir à l’endroit où vous allez implanter votre entreprise, car cette décision influencera vos impôts, vos obligations légales et vos bénéfices.
  5. Choisir une structure commerciale : la structure juridique que vous envisagez pour votre entreprise, qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle, d’un partenariat, d’une société à responsabilité limitée (SARL), d’une société par actions, d’une coopérative, etc.
  6. Choisissez le nom de votre entreprise : C’est la décision la plus difficile pour certains et la moins compliquée pour d’autres. Le nom de votre entreprise doit refléter l’essence et l’esprit de votre marque, et vous devez vous assurer que personne d’autre ne l’utilise.
  7. Enregistrez votre entreprise : une fois que vous avez choisi un nom, il est temps de le légaliser et de protéger votre marque. Si le nom de votre entreprise est différent de votre nom personnel, vous devrez l’enregistrer auprès du gouvernement fédéral et peut-être aussi auprès du gouvernement de votre État.
  8. Obtenez votre numéro d’identification fiscal fédéral et d’État : Vous utiliserez votre numéro d’identification d’employeur (EIN), qui est comme la sécurité sociale de votre entreprise, dans des actions notables pour démarrer et développer votre entreprise, comme l’ouverture d’un compte bancaire ou le paiement des impôts. Notez que certains États exigent également que vous obteniez un numéro d’identification fiscale.
  9. Demandez des licences et des permis : si vous respectez les règles, votre activité ne sera jamais perturbée. N’oubliez pas que les licences et permis dont votre entreprise peut avoir besoin dépendent du secteur dans lequel vous opérez, de votre emplacement, entre autres facteurs.
  10. Ouvrir un compte bancaire professionnel : Enfin, l’ouverture d’un compte pour votre petite entreprise peut vous aider à gérer les questions juridiques, fiscales et autres. L’ouverture d’un compte bancaire sera plus facile si vous disposez des dossiers et documents appropriés.

La création d’une entreprise ne sera jamais une tâche facile, elle nécessitera toujours tout notre temps et nos efforts pour voir notre petite entreprise se transformer en une grande société. Il ne vous reste plus qu’à vous concentrer sur la manière de le gérer au mieux et de le faire fructifier.