Quelle hauteur de jante carbone choisir pour la montagne ?

Voyager en vélo présente deux principaux avantages. D’abord, il s’agit d’un moyen de transport qui protège l’environnement. Ensuite, c’est un sport complet. Cependant, ce sont les roues qui déterminent la performance du vélo. Pour cela, celles à jante carbone sont conseillées pour les voyages et randonnées en montagne, grâce à leurs nombreux avantages.

Les roues en carbone : à la fois légères et rigides

Pour grimper aisément en montagne, il faut que les roues soient légères et rigides. L’avantage des roues en carbone réside dans le fait qu’elles disposent de ces deux qualités, sachant que les roues sont composées de jante, de rayons, de disques et de moyeux. Le poids d’une paire de roues en carbone varie entre 1000 grammes et 1250 grammes, soit les 20 % du poids total de la bicyclette.

La jante en carbone est compatible avec tout types de terrains. Les rayons sont à la fois rigides et légers également, mais seulement ils exigent beaucoup d’entretien et même de fréquents changements. Pour ce qui est des moyeux, vous pouvez en trouver entièrement en carbone et qui sont à faibles poids.

Bref, les roues en carbone sont très avantageuses en termes de poids. Ce dernier aura immanquablement des répercussions sur le poids total du vélo. La rigidité est liée directement aux qualités des rayons et des moyeux. Ce fait va rendre agréable et faciliter votre voyage en vélo dans les montagnes.

Le magasin en ligne cyclomonde.info met en vente les vélos les plus performants et les meilleures roues vélo route montagne qui soient.

La bonne qualité du système de freinage des roues en carbone 

Grimper en montagne n’est certainement pas aussi facile que de descendre. La qualité de freinage et la stabilité des roues doivent être au point pour pouvoir monter et descendre en toute sécurité.

Pour les roues en carbone, il existe deux types de freins, à savoir : le frein sur jante et le frein à disque. Chez le frein sur jante, le frein frotte directement la jante pour que l’ensemble de la roue ralentisse. Chez le frein à disque, il y a un frottement entre les plaquettes de frein et les disques. Ce type de frein demeure le premier choix de plusieurs cyclistes, du fait de sa qualité. De plus, son efficacité reste toujours excellente, même en saison de pluie.

Le frein à disque est devenu le standard des fabricants de vélos performants. Notez cependant que ce modèle ne convient pas à certains vélos. En outre, par rapport au frein sur jante, le frein à disque a un autre inconvénient : le coût élevé du changement et de l’entretien de disque.

L’importance de la jante basse

Le haut profil (supérieur à 40 mm) ne convient pas à la montagne. Au contraire, il constitue un handicap. Le profil bas reste, de ce fait, la meilleure option. Il se situe entre 30 et 40 mm pour la roue avant et la roue arrière. Les roues sont légères (avec un poids de 1 340 grammes) et flexibles. Cette dimension favorise une descente rapide et permet de supporter les chocs. L’avantage de cette hauteur réside dans le fait qu’elle reste toujours confortable, quelle que soit la vitesse engagée.

Le profil dit bas (de 30 mm) permet d’affronter toutes les épreuves de montagne, en toute sérénité. Tout devient comme plat. À noter, par ailleurs, que le système de freinage est également lié à la jante. Au-delà de la hauteur de 40 mm, l’inconfort augmente avec le vent. Bref, le choix de la hauteur de jante joue un rôle très important. La jante doit être choisie selon votre pratique. Celle basse (25 ou 30 mm) est conçue pour les cyclistes amoureux de la région montagneuse. Le vélo à jante basse est à l’abri des prises de vent, facile à piloter et généralement léger.

De tout cela, si vous recherchez, la meilleure roue vélo route et le meilleur vélo de route pour la montagne, vous savez donc désormais tout ce qu’il faut prendre en compte lors de votre choix.